BFM TV s'enflamme sur l'incendie du château de Shuri.

Dans la nuit du 30 au 31 octobre, un incendie s’est déclaré au château de Shuri, dans la ville de Naha au Japon. Ce complexe architectural a subi des flammes dévastatrices pendant une dizaine d’heures, laissant 4 800 mètres carrés d’Histoire partir en fumée. Les bâtiments réduits en cendres étaient classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2000 (dont le palais principal nommé “Seiden”, qui est constitué d’une double toiture fascinante que l’on aperçoit sur la photo ci-dessous).

Le site date du XIVe siècle, mais les bâtiments consumés étaient une reconstitution vieille d’une trentaine année, après qu’ils aient été ravagés en 1945 lors de la Seconde Guerre mondiale. Ces deux destructions ne sont pas les seules : le château brûla une première fois en 1453, une deuxième fois en 1660 et une troisième fois en 1709. Comme le phœnix, il renaquit chaque fois de ses cendres, ce qui ne laisse aucun doute sur sa future reconstruction que Mikiko Shiroma, la maire de la ville, a assuré.


Cet événement marque tout de même une triste perte patrimoniale pour le Japon. Les photos de ce sublime palais ne sont plus que les souvenirs d’un château consumé par les flammes, qui témoignait de toute la richesse architecturale de la région. Il est possible de pointer du doigt les médias qui ne se sont pas pressés pour traiter le sujet : en consultant les journaux de Libération, du Figaro et du New-York Times des deux jours suivants cette catastrophe (01 et 02 novembre), on s’aperçoit que pas une ligne n’est accordée au sujet.

Il est facile de faire le parallèle avec l’incendie de Notre-Dame de Paris dont on entend encore parlé alors qu’il s’est déroulé le 15 avril dernier, et de se demander pourquoi les médias n’accordent pas d’importance au château de Shuri. Mais ici s’arrête le parallèle, car il n’est pas pertinent de comparer ces deux constructions qui n’ont pas beaucoup d’éléments en commun.


Cependant, la chaîne de télévision BFM TV a (ab)usé de cette comparaison pour le titre d’une rubrique datant de jeudi soir. Au cours de cette rubrique, l’éditorialiste précise même : “C’est un peu leur Notre-Dame à eux. C’est le mot qui est beaucoup revenu à ce moment-là”. Etant étonné que les Japonais ait utilisé le prisme occidental de Notre-Dame pour analyser un des symboles de l’archipel d’Okinawa (où se situe la ville de Naha) qui est propre à leur culture, j’ai cherché dans tous les articles traitant de l’incendie pour voir si ce mot était vraiment ressorti... et il paraîtrait que non.

Dans aucun des nombreux articles consultés, la comparaison avec Notre-Dame n’est faite, ne serait-ce qu’évoquée.


Je m’adresse donc à BFM TV et son sensationnalisme incessant. Tout d’abord, je vous invite à m’indiquer un article concernant le château de Shuri sur lequel est mentionné Notre-Dame. Mais surtout, à cause de vos méthodes qui visent la sensation, votre information est déformée. En voyant le titre, on pense directement qu’une des constructions religieuses les plus emblématiques du Japon a souffert d’un incendie, alors que seulement les intéressés du patrimoine culturel de l’UNESCO avait connaissance de ce château (hors Japon bien-sûr).

Au lieu d’informer les auditeurs sur l’histoire du château, en expliquant par exemple qu’il a appartenu entre le XVe et le XIXe siècle au royaume indépendant de Ryukyu qui choisit en 1429 de résider sur l’emplacement actuel du château, vous simplifiez les choses et mettez vos auditeurs dans l’ignorance d’une histoire qui vaut d’être racontée si l’on veut comprendre l’importance de l’événement. Vous abaissez la pertinence de l’information comme vous le faites pour tous les sujets que vous traitez, et comme vous êtes obligés de faire tant que vous respectez votre politique de “L’Information en non-stop”.


Certains pourront trouver cette remarque trop pointue, mais soucieux de respecter la vérité d’Albert Camus comme quoi “mal-nommer les choses, c’est ajouter aux malheurs du monde”, je me devais de faire cette légère précision.


H.B

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now